21 juin 2006

Rémission bucale et escarmouche verbale

Saint-Maur, 00:10, nuit étoilée, 22° sur mon balcon...

Dans ma vie
Trois jours après l'extraction de deux dents de sagesse, ma bouche va bien. J'ai échappé au gonflement caractéristique (dit "tronche de hamster") et je n'ai ressenti aucune douleur, ni pendant, ni après l'intervention. Le chirurgien-dentiste a fait du bon boulot... et a dû passer son week-end dans un Relais & Châteaux avec une escort girl grâce à moi (450 euros pour 10 ml d'anesthésiant, deux coups de pince et 10 cm de ficelle à gigot pour refermer les trous...). Ca me fait toujours plaisir d'aider les gens dans le besoin !

Dans l'actualité
Incident Villepin-Hollande à l'Assemblée. Notre Premier ministre (en sursis) a violemment réagi à une question du Premier secrétaire du PS sur le dossier EADS. "Je dénonce, M. Hollande, la facilité et je dirais même en vous regardant la lâcheté qu'il y a dans votre attitude", a lancé le barbouze de Matignon. Les députés socialistes se lèvent et quittent l'hémicycle. Cette escarmouche verbale n'a rien de bien exceptionnel, mais les réactions à la fin de la séance confirment le malaise de la majorité parlementaire. "C'était une excellente question" et "la façon dont on lui a répondu était inacceptable", a estimé Christine Boutin. "Il faut que le Premier ministre s'en aille", a-t-elle lâché. "Je pense qu'il l'a fait volontairement", mais "ressouder le groupe, c'est mission impossible. Le fil est coupé", a prévenu Alain Gest (sarkozyste). Sarko n'a qu'à faire appel à son copain Tom Cruise...

Posté par ezori à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Rémission bucale et escarmouche verbale

Nouveau commentaire